Index site
Index photos


Je porte une forme d'Autisme dite syndrome d'Asperger.
Je l'ai appris à 37 ans (je suis de l'année 1968).

Je souffre, en tout cas, d'un manque de partage sensoriel, du manque de l'expérience d'être pris dans les bras comme on prend un enfant, j'attend l'expérience d'être pris dans les bras de quelqu'un qui peut me serrer très fortement, me soulever ou me porter, même si j'ai accompli le mirâcle d'un échange initiateur.

Je suis souvent tendu, stressé, exigeant, fatiguant car je parle trop et n'écoute pas assez, je manifeste des troubles typique du syndrome d'asperger, mais ils peuvent se résorber avec le contact avec la nature, le dégagement de contraintes thermiques et autres apporte aussi beaucoup, mais de pratiquer ces étreintes CHANGE VRAIMENT TOUT.

Si cela vous arrive d'avoir une émotion, de ressentir que c'est VOUS qui avez besoin de recevoir, ou même envie de pleurer, ne vous rétractez pas de peur du ridicule ou dans l'idée que vous donnez sans recevoir,  j'ai l'habitude, je connais et je ne vous empêcherais pas de le faire et aimerais avoir l'occasion de donner, c'est une expérience précieuse pour moi ça me ferais mal de la saboter pour vous, sachant bien le ressenti que cela fait, pour l'avoir connu.

Attention par contre aux produits chimiques: ils génèrent un stress qui peut détruire la quiétude de cet échange: laque à chevaux, parfums, pâtes à peau, crême hydratantes, régime à l'ail + oignons, peau qui trahi une murge de l'avant veille... cela me gêne vraiment trop dans le contact à cause de la solicitation sensorielle trop forte.