Index site
Index photos


Je porte une forme d'Autisme dite syndrome d'Asperger.
Je l'ai appris à 37 ans (je suis de l'année 1968).


j'ai le syndrome d'Asperger, mais je connais aussi le syndrome d'inonder...

J'ai été jusqu'à l'âge de 42 ans dans un état de suradaptation sociale et en forte résistance d'un besoin de me blottir dans les bras des gens au prix de gros efforts pour pour être intégré socialement, je me suis fortement senti exclu toute ma vie, même de mes proches et de ma famille, tant que je n'ai pas fais l'expérience d'un acceuil contenu dans les bras d'un ami du club d'aviron qui a commencé à me consoler ainsi. J'ai incroyablement pleuré de soulagement.
 j'en ressens encore aujourd'hui le manque: il ne s'agit pas du manque de sexualité ou de tendresse, mais du manque de l'expérience d'être pris dans les bras comme on prend un enfant, de la part de quelqu'un qui a de la carure, qui peut me serrer fortement, me soulever ou me porter.

ÇA CHANGE TOUT si vous me prenez dans vos bras,
Maintenant je ne chiale plus ma vie, ça s'est fait dans les bras des premiers et premières qui m'ont consolé...
Par contre si vous sentez que ça vient, vous êtes autorisé à chialer dans mes bras, j'ai l'habitude, je connais, je ne vous empêcherais pas de le faire, c'est une expérience précieuse, que je connais et peux donc respecter.

Attention aux produits chimiques: laque à chevaux, parfums, pâtes à peau, crême hydratantes, peau qui trahi une murge de l'avant veille... cela gêne trop pour pratiquer le contact à cause de la solicitation sensorielle trop forte de ces substances.