Index site
Index photos



Besoin d'échanger



Divers sujets: photos, vidéos, idées, textes. Ce site est pour ça.

LE SPORT: j'ai accumulé des données techniques sur l'adaptation à l'effort d'endurance, assez pour proposer un dossier qui tient une place à part.

Maintenir une condition d'athlète et participer à des compétitions m'a socialisé et la pratique de l'aviron a été une sorte de yoga pour moi, permettant de ressentir des choses profondes via la prioception et le synchronisme mouvement, respiration, et continuité dans le mouvement comparable au chi cong, L'aviron m'a aussi permi des expériences d'appartenance à un équipage et un partage d'amitié-sportive mais mon besoin de recconnaissance et d'amitié ne se trouvant pas par la performance, je l'ai compris et reconverti la pratique sportive en seulement pratique de santé, auquel je tiens pour le ressourcement et l'aptitude à aller dans les lieux naturels, sans moteur.

J'ai nourri de l'an 2002 à l'an 2009 la quantification des performances en tant que passion où j'ai déplacé le souci de la performance sur l'aspect technique de l'endurance aérobie et de l'optimisation biomécanique, ce fut un de mes intérêts spéciaux et j'ai cumulé les données. Ce savoir est éventuellement à réutiliser pour accéder au plaisir maximal d'activités physique ou les tranformer en pratique de santé.



Besoin d'échanger physiquement.

 
J'exprime un besoin d'expérience de contact physique: je veux explorer les sensations d'être serré fortement dans les bras, et porté. J'ai souhaite aussi associer aux expérience de portage une légère sur-oxygénation préalable pour ressentir des choses plus enfouies en moi. J'ai avoué ce besoin depuis l'an 2010, retournant le comportement plus ordinaire de peur du contact physique souvent exacerbé des autistes, sinon la peur de s'attendrir, la peur des câlins, la peur de l'ambiguïté sexuelle qui est de règle  chez quasi tous.
En dehors du désir d'intimité, l'enjeu est de ressentir ce qu'un enfant pourrait sentir d'une personne grande et forte, je l'ai mal vécu en début de vie, et à 50 ans j'attend encore de le "travailler" (et vu que je ne suis plus un enfant et que je recherche quelqu'un de grand et fort par rapport à l'adulte que je suis, ça demande une exigence physique qui limite les chances de trouver qui m'aidera à faire ça).

 (ma demande, + texte préalable destiné à ceux qui ne voudraient pas me le faire simplement sans explication "pour convaincre" + des tas de recherches pour les psy (j'en ai marre, ça apprend rien)

Cette expérience, avec mes partenaires ouverts à ce type de partage et compatibles physiquement reste trop rare avec mon entourage actuel, alors je demande, on sait jamais: tout le bla bla lu par un de mes amis me lisant sera au moins pas à dire, écrit une fois pour toute. J'ai passé beaucoup de temps à verbaliser cela, le mettre en texte, et à rassembler des "justificatifs".

Je trouve AHURISSANT que nous en soyons à tergiverser, alors que on peut se faire du bien en s'entourant simplement le corps avec ses bras...