Cilaos
spectrogrammes (mesures du bruit ambiant tous les jours durant une dizaine d'heure)

Cilaos est trop beau et du coup on se tape un tourisme ravageur: ALERTE!

Le tourisme par hélico et autres aéronefs est devenu un problème majeur: c'est tout simplement la perte de la possibilité de profiter de la nature alentours par temps dégagé, à moins de se soumettre à une nuisance sonore intense, durable, et systématique. C'est aussi une grave perturbation des zones naturelles et des oiseaux.


Voici l'ambiance que cela donne, Après un moment de calme, l'arrivée des hélicos de tourisme (ce n'est pas des secours ni du ravitaillement et ça peut durer ainsi des heures en cumulant plus de 50 survols de suite).

Les mesures et exemples:
Occupation temporelles, sur Cilaos mon Amour.

Vidéos exemples depuis novembre 2017(album google +, le plus récent en premier), Liste youtube commencée mi 2017, le plus récent en dernier.

Il faut savoir que chaque matin, cela se reproduit des dizaines de fois, vous pourrez le vérifier avec les spectrogrammesde chaque jour: sans ces spectrogrammes, le récit de tels faits, en affirmant le nombre de survols passe pour du "délires et hallucinations" (j'ai été hospitalisé dans le passé sur ce motif alors que j'ai simplement une forme d'autisme qui m'empêche de filtrer les perceptions sensorielles parasites).

Personne ne peux en prendre véritablement conscience sans en devenir fou: il serait bien trop pénible d'observer cela, par exemple en scrutant l'ambiance sonore pour l'estimer. La seule stratégie possible est d'être sourd, ce qui consiste, si l'audition est normalement sensible à "filtrer" mentalement ce bruit ambiant. Pour certaines activités qui mettent à l'écoute de l'environnement, comme écouter les oiseaux, tourner des films avec le son, faire de la vigilance à toute sensation comme dans certaines pratiques de découverte d'un lien avec la nature, faire bien attention à ce que l'on fait: ça devient impossible toute la matinée.

 Je ne parle pas seulement du problème que c'est une nuisance sonore forte par moment et à répétition (30 à 60 fois chaque jour), si forte que ça entre dans une maison bien fermée, excite un peu plus les chiens, et dérange chez soi en cas de travail intellectuel par exemple où d'écoute attentive d'un moustique à claquer.
Dans les niveaux sonores modérées et à cause des ULM surtout, c'est un bruit de fond continu des heures durant qui envahi l'espace bien plus loin et partout que les bruit de rue ou de voisnage: Cilaos est devenu sur le plan acoustique comme une zone industrielle en bordure d'aéroport où se tient chaque jour un meeting aérien comme on aurait en métropole une fois par an seulement à l'occasion d'un festival d'été.



 Personne n'en parle, entre fatalisme, propagande économique, habitude installée, et raisonnements conjuratoires pour éviter des conflits d'opinion s'est installée une omerta. Pourtant il n'est pas possible qu'une nuisance aussi importante ne gêne personne quand elle sévit précisément dans le genre de lieux où les gens viennent "loin du bruit et de la fureur du monde moderne" pour reprendre les mots d'une femme politique locale à propos des Thermes de Cilaos.

 L'amalgame entre tourisme et hélicoptères de ravitaillement sert le marketing de l'île en faisant passer comme normal un tel ballet d'hélicoptères partout ailleurs. Le bruit énorme des hélicos occulte le fait que c'est que 6 touristes à la fois tout au plus qui visitent, par aéronef: c'est une nuisance énorme pour peu de gens à la fois: une usine à gaz au service d'une minorité de gens.

Personnellement, je suis exposé au problème du cumul jour sur jour et ne peux plus me permettre d'encaisser une telle gêne pour raison de santé (j'ai un syndrome d'Asperger et ne peux faire abstraction des perceptions sensorielles), je ne sors plus donc plus jamais le matin, sauf obligation. J'ai aussi abandonné l'idée de travailler en forêt par beau temps (activité bénévole pour restaurer un boit de forêt sinon dégradés par des plantes invasives): c'est épuisant, me fait du mal,  et toute façon la motivation pour faire quoique ce soit dans ces conditions tombe: même un risque de pluie et une douche au retour est moins désagréable que de travailler en forêt dans le vacarme sans avoir la compagnie des oiseaux: jardiner sans arracher des plantes endémiques par erreur demande de la concentration, ça m'est impossible dans le bruit.
Il serait très sage, dans mon cas de quitter purement et simplement La Réunion pour trouver un lieu où vivre en paix.

Cela est peut être un problème personnel, mais j'ai entendu plus d'une fois un touriste dire que c'est "éreintant" de marcher avec un vacarme pareil qui vous suit dans les randonnées: ce que je peux vous communiquer et c'est le but de cette page, c'est des mesures objectives.



Le bruit des avions et hélicoptères de tourisme à CILAOS dure combien de temps?
C'est tous les jours?


Pour le savoir il faut poser un enregistreur environ 12h/jour,
materiel-d-analyse-temps-frequence.JPG
Un rapport objectif est alors possible au moyen des analyses temps-fréquence:

2018-01-02-analyse.jpg
Par exemple ici, c'est le bruit le plus fort, à répétition durant plus de 6h de suite...

Dans ces analyses, ce qui contient quelque pixels jaune est nettement intrusif même dans des maisons insonorisées et fermés (équivalents aux bruit de voisinage les plus violents)
En forêt primaire, tout ce qui se voit sur ces spectrogrammes, même peu marqué, s'entend nettement et "souille" le calme de la forêt.

Le bilan:
- L'ambiance sonore est systématiquement sacrifiée de 7h à 10h du matin, et rarement épargnée entre 6h et 11h, voir 12-13h en saison touristique.
- Cette nuisance sonore est aussi, même en zone habitée, la plus intense.



LE CHANT DES OISEAUX..


Sans hélico en forêt voici l'ambiance dans laquelle communiquent les oiseaux endémiques.. Ça n'est comme ça plus que par temps couvert, ça devrait être comme ça tout le temps, seulement dérangé en cas d'accident ou d'urgence...
Avec hélico en forêt exemple 1, exemple 2.., et c'est comme cela TOUTE LA MATINÉE (30 à 60 survols à quelques minutes d'intervalle).

Ces oiseaux gazouillent très faiblement: à 10m on les entends comme des oiseaux continentaux à 100 voir 200m.. par exemple cet oiseau qui est le seul, au monde... à féconder des orchidées!...
Il n'est pas excessif de s'inquiéter de l'impact du bruit sur ces oiseaux et de toutes les plantes qui en dépendent.
..

Même le bruit de survols isolés empêche le chant des oiseaux de se réorganiser en forêt avec de long phrasés échangés de loin. Ce qu'on entend alors sont des cris d'alarme ou de contact.
L'après midi étant le dernier moment pour récupérer d'une matinée sacrifiée, peu de passages supplémentaires en après midi ont encore plus d'impact, car ils suppriment les "moments refuges" qui permettaient de compenser la perte de la matinée.

Carte des "espaces naturels sensibles": en gros tout ce qui est vert est calme: tout bruit d'aéronef émerge toujours fortement et a beaucoup d'impact: ce sont les zones où le problème n'est pas que ce soit fort ou pas fort, mais que ça dure longtemps, car c'est toujours trop fort pas contraste avec le calme ambiant..
Espaces naturels sensibles


Les oiseaux la vierge ne sont pas des lapins, ni des moineaux, ni des merle-maurice, ni des étourneaux... C'est l'oiseau type inféodé à des espaces calmes...  naturels, sensibles!

Le trafic aérien provoque dans presque tout l'espace du Cirque de Cilaos un cumul de bruit quotidien équivalent au passage de plusieurs milliers de voitures,  10.000 environ, avec l'intensité sonore d'une distance de moins de 100m de la route: un bruit "urbain" conséquent, loin de toutes les infrastructures urbaines chassant le calme dans ses derniers retranchements.