Index site
Index photos
index Cilaos



Le bruit du tourisme aérien sur CILAOS
MESURES



Cette page fait suite aux contributions faites sur cilaos-mon-amour.com,
pour faire un constat objectif d'une nuisance peu à peu redevenue énorme je cumule des analyses temps fréquence.
 Le paramètre principal de préoccupation n'est pas que l'intensité sonore (c'est de toute façon toujours écrasant par rapport au calme ambiant dans une forêt), mais l'occupation temporelle et l'absence de cadre horaire qui fait que ça bouffe la matinée, parfois reccomence en millieu de journée ou en après midi et qu'on ne sait pas à quoi s'en tenir quand le calme revient.
Cette absence de cadre ne permet plus de s'organiser pour profiter des lieux (valable aussi pour les oiseaux quand il s'agit s'organiser des dialogues longs: merles et chakouats en particulier, dans un contexte de beau temps matinal encore, avant que la météo change du tout au tout, devenant sur les remparts "automnale" avant même midi).




Témoignage personel:
Si je n'avais pas une construction de vie à Cilaos et qu'il ne m'en coûtait pas énormément (tant affectivement que financièrement), la décision serait faite d'en partir, et je déconseille CILAOS à toute personne qui aurait un besoin "vital" de calme et de paix.

Est ce donc que ce problème de nuisances sonores sur CILAOS n'est qu'un problème personel?

Les mesures acoustiques démontrent que le tourisme aérien est l'une des nuisances sonores globales les plus importantes de l'île (équivalente à 10.000 voitures passant en une matinée à moins de 100m de tout lieux qu'il soit naturel ou habité chaque matin),

De plus cela se produit non pas dans une banale zone industrielle ou urbaine, mais dans un lieu qui a la vocation, le titre et le prestige accordé aux lieux méritant d'être protégés de cela: Une station thermale, station de montagne, village touristique sélectionné sur le thème de la qualité de vie dans des concours tel "SPOT".
Cilaos est dans un cadre exceptionnel dont les remparts sont même inscrits au patrimoine mondial de l'humanité, avec des forêts aux oiseaux endémiques, un lieu recconu pour sa qualité (mais si on ne considère pas ces nuisances à résoudre pour atteindre cette qualité prétendue alors qu'on claironne qu'elle est acquise, n'est ce pas hypocrite?)
Cette alerte est justifiée.