Index site
Index photos


PROJET DE MUSÉE-CINÉMA POUR CILAOS :
CONVERSION DU TOURISME-AÉRIEN
ET RETOUR DU CALME À
CILAOS...


Faire voler des yeux collectifs, ça suffit!


Drone professionel de cinéma (Skynamic)


LE PROBLÈME ACTUEL de CILAOS.
CILAOS au centre de l'Île de la Réunion, ville de 5000 habitants dont l'attrait et l'évolution touristique dépend du bien être dans les lieux est devenu la cible privilégiée du survol touristique de l'île de la Réunion par Hélicoptères, avions, et ULM, qui n'ont que 6 places passager tout au plus et se multiplient trop.
Ainsi découvrir visuellement les sites fragiles et habités pourrait se faire par drone+cinéma, tandis que découvrir les sensations de vol réel (baptèmes de l'air) pourrait se faire dans des zones non habités, là où ça ne détruit pas la vie des gens.

DRÔNES + CINÉMA À SENSATION ET MUSÉE DE CILAOS,
une solution viable adaptée au plus grand nombre!


Avantage du Musée-Cinéma: on peut servir des milliers de touristes chaque jour pour un niveau de nuisance négligeable et très occasionnel: les survols de drones sont indépendants des séances de diffusion qui sont la prestation même: une explosion de la demande touristique ne fera pas exploser les nuisances des survols.

Les drones tournant des images meilleures que ce que l'on peut voir d'un hélicoptère sont arrivés, la technologie progressant à grand pas, les avantages déjà immenses se consolident.
Avec eux nous pouvons offrir à CILAOS une prestation POPULAIRE et abordable pour tous, assouvissant la curiosité de connaître en détail l'aspect des lieux vu du ciel et encore bien plus que simplement survolés.
On peut aussi faire du sensationnel et du spectaculaire: associés à un bon support de diffusion et à l'extrême maniablité des drones, la combinaison est succeptible d'être"intense".
Le pilotage des drones est fascinant de précision, des parcours impensables, des prises de vues totalement inédites deviennent accessibles, même provenant de simples jouets!.

AVANTAGE MAJEUR, cette activité profiterait du temps généralement maussade de l'après midi, alors devenue une OCCASION DE RESTER À CILAOS pour y faire une activité devenant complémentaire de la visite matinale dans le beau temps.

Cela inciterait les gens à rester sur place, profiterait aux commerces et hôtels de CILAOS, plutôt que d'inciter des gens à écourter leur séjour à cause de ces matins envahis par le bruit des hélicoptères de tourisme..

Économie:
- les marges dégagées seraient relativement importantes: une fois en route, les frais d'exploitation sont plus faibles que pour faire voler des hélicos, et en plus, on peut vendre cette prestation à la quasi totalité des touristes de passage sans limitation dues aux nuisances.

- Promotion de l'île meilleure: Outre la production d'images autrement plus riches et variées, l'île passerait moins pour une "zone touristique bruyante" qui a choisi de sacrifier sa nature pour devenir "un parc de loisir grandeur nature", mais serait de plus en plus perçue comme innovante dans la préservation de sa nature, sans renoncer à son aspect sensationel et spectaculaire...

- Accord avec "la transition énergétique"...  Consommation d'énergie minime, par rapport au potentiel de découverte des lieux fournie.

Sauvetage de la douceur de vivre de CILAOS...Sans le vacarme des dizaines de passages à la suite d'hélicoptères et d'ULM bruyants actuels qui empêchent même de connaître le chant des oiseaux endémiques au soleil: toute l'ambiance en sera transfigurée: le tourisme, la vie, les rapports sociaux seront plus paisibles à CILAOS qui devrait mieux vivre... et même arrêter de se dépeupler!!!

Cilaos devenant une "station de montagne et de bien être" digne de ce qualificatif gagnerait en valeur sous tous ses aspects.

- Une certaine quantité d'emplois crées sur place par ce musée.

Le Cinéma pourrait être basé sur le 3D ou la projection à 360° de vidéos spéciales tournées par des drones lourds capables de transporter les caméras, offrant une prestation à sensation basée sur le spectaculaire et la beauté en y mettant les grands moyens pour la prise de vue. L'hélicoptère utilisé pour certains plans n'est pas exclu du moment qu'il s'agit de travaux d'images et que ça reste occasionnel.

Le musée associé pourrait contenir aussi une exposition permanente d'écrans pourvu d'un sélecteur de programme appellant des vidéos de qualité standard (4K ou HD), à thème, tournées par des drones de petit gabarit (les même que la plupart des youtubeur utilisent), pour explorer des détails de Cilaos (des villages, des environs de bords de route, des abîmes, des bassins, des cascades, des forêts, endroits identiques à saisons différentes, agriculture, architecture).

517495-dji-mavic-pro-drone.jpg
Drone bon marché "de prospection" très utilisé pour visiter des sites touristiques.

Ce musée aurait une fonction d'information et pourrait s'y greffer d'autres expositions et activités (montrer l'escalade des plantes invasives, sensibiliser sur différents aspects des lieux, montrer les travaux en cours pour des forêts restaurées ou non accessibles, montrer certains évènements marquant du passé tel que la neige au piton, des éboulements, des travaux de réfection d'une route, évènements agricoles tel que récolte des lentilles et semi des pistaches...).

Un aspect de CILAOS est extraordinaire et bien plus rare au monde (quasi unique) qu'un banal volcan de type "hawaien": il s'agit d'une chambre magmatique à ciel ouvert présentant son coeur (la Chapelle et le Piton de Sucre): là où la plupart des touristes passent actuellement en ne voyant qu'un relief spectaculaire, le musée pourrait exposer une lecture plus scientifique de toutes les particularités géologiques rares que sont les dykes, les murs de laves, les zones de glissement lent de terrain dévoilées par le BGRM.
On ne verra plus pareil la Route de l'Ilet à corde et l'Ilet de Geule Rouge, après une telle visite!!!

Ça serait aussi le support d'un centre d'observation et d'information sur la vie des habitants au coeur de CILAOS
Pour la vie de la nature: visites d'inspection des roches au dessus des sentiers, état de la végétation, état des ravines ou des sentiers, microfaune, faune, flore, géologie de l'île... un peu comme le musée du volcan, mais ça serait là le musée du cirque.

L'émotion via le drone est bien plus considérable et étendue que celle fournie par un vol l'hélicoptère, du fait que on peut associer l'image et le son, varier à l'infini le coté créatif, prolonger dans la durée, voir et revoir... on a le temps d'entrer dans le paysage, de l'approcher de plus près, et on peut aussi le magnifier par des jeux de lumière et des ambiances sonores.. On peut faire de la 3D augmentée (2 caméras relativement éloignées filmant le même paysage), et on n'a pas sur sa conscience de visiter les lieux en provoquant des nuisances...

À cela s'ajoute la découverte des éléments de paysages de CILAOS tel que l'évolution de ses nuages, voir en accéléré l'évolution de la météo (les time laps), ajouter tous les effets spectaculaires que peuvent donner des moyens vidéo à support terrestre.. (amplification de lumière la nuit, visualisation des oiseaux de mer effectuant leur retour au nid à la caméra thermique... etc)

Activités annexes aux musée, basées sur l'optique.

Le musée pourrait aussi avoir une section plein-air et centre d'observation extérieure du paysage qui n'est vu, dans la vie normale, qu'à plat et en perspective (nos yeux sont trop près pour faire la différence sur les plans éloignés).
On peut révéler le relief du cirque de CILAOS, avec des moyens optiques inspirés des lunettes d'ajustage de tirs d'obus: installations de jumelles à stéréo augmentée (les objectifs sont écartés de plusieurs mètres) pour faire jaillir le relief des montagnes entourant CILAOS comme une maquette qu'on pourrait toucher, avec les nuages qui flottent au milieu, qui se détachent bien du relief,  l'Ilet à Cordes ou le Bonnet de Prêtre qui est bien DEVANT et non pas "collé" contre le rempart, tout cela en grandeur réelle, en 3D augmentée, SENSATIONS GARANTIES!
Cette expérience de relief augmentée est plus saisissante encore qu'un survol: le relief est directement perçu à l'instant au lieu d'être déduit du mouvement.

route-d-ilet-a-cordes_3d
Exemple d'image en 3D légèrement augmentée, juste en prenant 2 photos en se déplaçant un peu:  canal gauche à droite et vice versa: en louchant, si vous êtes presbyte surtout (si vous n'êtes pas presbyte il faut réussir à ne pas accomoder tout en louchant)
 jusqu'à que les images se superposant alors vous pourrez parvenir à ressentir le relief.
Mais sans les lunettes cela n'est pas facile.
Pour les plans éloignés (qui dans cet exemple paraissent encore plats, on augmente l'écartement, à volonté)

Enfin, les drones pourraient être un moyen de faire de l'animation pour mettre en valeur certains élements du paysage, ils peuvent en effet servir à autre chose qu'à tourner des images.

1000w-led-on-a-drone02-.jpg
exemple de création "artistique" avec un drone
https://www.youtube.com/watch?v=Gl1xYyGom1g

Exemples de vidéos drones: les jouets!
Vol entre les feuilles d'un magniola + autres exemples de pilotes expérimentés dans la liste youtube, de vols de mini drones pour s'amuser à piloter.
Ces même mini drônes (vue globale d'une situation d'appartement, pilotes peu expérimentés).

Ces jouets ne filment qu'avec la qualité juste suffisante pour être conduits, mais permettent de piloter à fond sans risques de casse de matériel
Drones jouets pour piloter dans les appartements ou les arbres du jardin.

le "tiny whoop", pour voler comme des mouches dans la maison...
Peut constituer une attraction  (compétitions, freestyle, spectacles)

Survols classiques.
 dans le lofoten, au japon 富良野の空・初夏 Furano, Hokkaido of early summer DRONE×HOKKAIDO 4K, (et en hiver: 4K空撮】 冬の北海道 癒される情景) on y comprend rien à ce qui est marqué c'est du chinois.
Baleines en train de se nourrir!, cet endroit déjà vu ici, glissement de terrain! (érosion) vers 0'35"
et aussi ici  (érosion)

cirque de CILAOS Voir aussi
DRONE RÉUNION

Survols de haute qualité + "à sensation": À réinventer pour le cirque de CILAOS:
L'émotion et la sensation dépendent de la qualité technique même d'autant plus que c'est inconscient (détail fin en dehors des contours, restitution des textures dans les demi-teintes, surtout éviter l'accentuation des contours sur une trop basse fréquence spatiale). Les nuances dans les textures sont importantes (c'est ce qui est escamoté sur la plupart des photos et films compressés, les textures sont ce qui fait "lourd" en poids de fichier, 1h de film devrait faire 10Go environ, pas moins.




Documentation.


C'est tout?!